Les mairies de 1791 à 2017

116 12 buhez plouzane histoire anciennes mairies 1911L'hôtel de ville occupé actuellement par les services municipaux a ouvert ses portes fin mai 2017. Avant lui, plusieurs bâtiments se sont vu attribuer la fonction de « maison commune ». Retour en mots et en images sur ce passé fondateur de l’histoire de la commune.

1791

Le « conseil général de la commune de Plouzané » dit avoir l’habitude de se rassembler « après la grande messe », « au lieu ordinaire des séances de la municipalité », possiblement « en la chambre de la sacristie », selon un usage hérité du fonctionnement du conseil de fabrique, c’est-à-dire du conseil paroissial de l’Ancien Régime .

1842

La mairie est installée dans une maison qui a également abrité l’école primaire des filles : située au Bourg, au niveau de l’actuel terre-plein qui sépare la rue Le Gonidec des 2 branches de la rue de l’Arvor (n°406 sur la section L du cadastre napoléonien[1]), elle a été détruite en 1971[2].

116 12 buhez plouzane histoire anciennes mairies 1842

En 1842, la mairie est installée dans une maison située au bourg, aujourd’hui détruite.

Source : archives de J.-F. Simon

1869

Cette année-là, à l’actuel n°13, rue du Régiment-Normandie-Niémen, un bâtiment est construit, face à l’école, pour servir de logement à l’instituteur. La mairie y est aménagée au rez-de-chaussée. Cette maison est toujours propriété communale : souvent désignée « l’ancienne poste », elle permet d’offrir aujourd’hui de petites salles aux associations.

1911

Cependant, cette bâtisse s’avérant être « très humide et très mal placée, [le conseil municipal] autorise M. le Maire à traiter avec Mme Veuve Le Gac » pour convenir de la location de l’immeuble lui appartenant, à l’actuel n°1, rue de La Trinité.

Après guerre, la mairie déménage au rez-de-chaussée de la maison située de l’autre côté de la rue : l’actuel n°1, rue du Régiment-Normandie-Niémen.

116 12 buhez plouzane histoire anciennes mairies 1911 

La mairie sera successivement située dans la maison de droite (l’actuel n°1, rue de La Trinité),
puis dans celle de gauche (actuel n°1, rue du Régiment-Normandie-Niémen).

Source : archives de J.-F. Simon

 

 

 

 

1972

De 1972 à 1976, une mairie provisoire est installée dans une baraque de la Reconstruction, montée près de l’actuel presbytère. Pour la première fois, la mairie dispose d’un bâtiment dédié aux seuls services municipaux. Par rapport à la situation antérieure, cette baraque offre plus d’espace : elle permet l’installation d’un accueil, d’un bureau du maire et d’un second pour le secrétaire de mairie, ainsi que d’une salle pour les réunions du conseil municipal et les cérémonies.

116 12 buhez plouzane histoire anciennes mairies baraque 

A droite, la mairie implantée dans une baraque de la Reconstruction. A gauche, l’actuelle salle municipale du Bourg.

Source : archives de J.-F. Simon

1976

Une mairie-bureau de poste est construite à Kroas-Saliou, au centre de la Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) créée en 1973. La première pierre est posée le 08 janvier 1976 et l’inauguration a lieu un an plus tard le 08 janvier 1977. La vie de ce bâtiment est retracée dans le Buhez Plouzane n°115.

Toutes les citations sont extraites des registres de délibération du conseil municipal.

Cette rétrospective a pu être réalisée grâce aux recherches de Jean-François Simon, ethnologue habitant à Plouzané. Un grand merci à lui.

 

[1] Archives municipales de Plouzané, plan cadastral de 1842.

[2] Archives personnelles, photo Jean-François Simon.